Heartland

Là où l'amour des chevaux guérit toutes les blessures...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  AffiliatesAffiliates  

Partagez | 
 

 [Lucie Desrochers]

Aller en bas 
AuteurMessage
Taylor Sanders
Admin en chef (styyle xD)
Admin en chef (styyle xD)
avatar

Nombre de messages : 3220
Age : 25
Localisation : .:: QuelQue PaRT dans les Et0iiles ::.
Date d'inscription : 12/02/2007

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow': On est des tubes on est pas des pots !

MessageSujet: [Lucie Desrochers]   Dim 1 Mar - 14:29

Description à venir

_________________
MY JUm'z cht'aiim (L)
SO...
I'm CRAZY....& then ? #

And we know it’s never simple, never easy - Taylor Swift, Beathe, Fearless 2008
On passe sa vie à chercher le bonheur, alors qu'il suffirait d'ouvrir les yeux pour le toucher du doigt...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.haras-de-heartland.com
Lucie Desrochers

avatar

Nombre de messages : 955
Age : 22
Localisation : Derrière un ordinateur, tiiens ... x)
Date d'inscription : 11/11/2007

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow':

MessageSujet: Re: [Lucie Desrochers]   Jeu 16 Avr - 15:27

« Seule ... |


    Changer le court du temps en arrêtant toutes horloges, tourner les aiguilles dans le sens inverse pour retourner dans le passé et tout refaire à sa manière pour que le monde soit moins noir. Et pourquoi ne pouvons-nous pas le faire ? Pourquoi l'espèce humaine est-elle si répugnante et cruelle ? Regardez par exemple le racisme, les guerres, et d'autres termes connus par le monde entier ! N'est-ce pas nous qui faisons tout cela ? Pourquoi tant de choses pourrissent la terre ? Et si nous n'avions pas existé ? Est-ce que tout serait comme maintenant ? Non, sûrement pas. Notre monde est détruit en permanence. Toutes les secondes, une espèce d'animaux disparaît peut-être ! Ca fait peur non ? Oui, craignez le futur, c'est ça ... Faites ce que vous voulez. mais moi, ce que je crains, c'est mon passé. Vous allez encore me faire une de ces remarques à deux balles comme quoi il faut vivre au présent, pas au passé, et gnagnagna. Mais moi, c'est mon passé qui me rattrape ! Ne me demandez pas pourquoi, je ne vous dirait rien ... Il y a treize ans, oui, ça date. J'avais, hum, six ans. J'étais jeune, maladroite, timide, joyeuse, insouciante et conne. Non pas en insulte mais le fait que je ne comprenais rien à la vie, que j'étais ignorante pour tout dire ! Et là, le coup de fusil, moi qui assiste à la scène. Je n'aurais pas du me trouver là à ce moment. Mais pourquoi donc me suis-je réveillée en plein sommeil ? Pourquoi, et ces rêves prémonitoires que j'ai eu dès que j'ai vu cette arme dans la garde-robe de mon père, en cherchant mon chat disparu. Chat que je retrouva mort écrasé le lendemain d'ailleurs. Mais, revenons à la réalité. Où étais-je ? Ha oui, dans ma chambre à Meadowville ... Je me regardai neutrement dans le miroir. Cette nouvelle coiffure m'allait bien mais ... ça me donnait un côté obscure. De toute façon, mon caractère lui même était ombrageux. Je restai quelques minutes de plus là, debout, puis déposai mon regard sur cette pignée si tentante. A l'intérieur de moi, une petite voix me disait : Ouvre-le, ouvre-le ! Quelque chose m'en empêchait, c'était comme si j'étais en quelque sorte paralysée ... Finalement, j'approchai ma main et tirai vers moi le tiroir. Vous vous demandez sûrement ce qu'il contenait, non ? Attendez, je laisse le suspens s'installer autour de nous ... Encore un peu ... Non pas maintenant ... bon ok, j'arrête mon cinéma. Je souria et passai mes doigts sur le révolver. A quoi me servira-t-il ? C'était ce que je demandais. Je réfléchit un moment, perdue dans mes ... sombres ... pensées jusqu'à ce qu'un "Toc toc" me fit sursauter. Je me dirigeai rapidement vers la porte, laissant par mégarde le tiroir grand ouvert, bien voyant. J'ouvris la porte ...

_________________
    L.U.C.I.E. Desrochers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine Dahlia

avatar

Nombre de messages : 734
Localisation : Là où Sabine et Zombi Katsu et Force de l'Ordre Lucie sont !
Date d'inscription : 18/06/2008

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow':

MessageSujet: Re: [Lucie Desrochers]   Sam 18 Avr - 13:50

&.& Quand on essaie de se reconstruire... |


    Pourquoi j'étais là ? Pourquoi est-ce que je n'étais pas morte ? Depuis le temps que le fantôme de mon passé me hantait dans le but de me détruire, qu'il réessayait sans arrêt, j'avais envie de... Tout arrêter. La veille, avant de m'endormir, je pensais encore que ça serait facile. J'aurai été voir Lucie, ma meilleure amie. Elle aurait compris. Et ensuite, d'une façon ou d'une autre, je l'aurai fait... Oui ! ça semblait si simple... Pourtant, ce matin, en me levant, je m'étais dit que je n'étais pas prête. Je ne pouvais pas quitter Last Chance et Lucie ainsi ! Elle aussi avait tant changé... Il fallait que je lui parle, que je la comprenne ! Ce n'était pas ça le plus dur. Ce serait de la pousser à capituler, à m'expliquer ce qui n'allait pas, ce qui la tracassait depuis tant d'années. Il était temps de se reconstruire et d'accomplir ce que nos destins nous réservaient... Saviez-vous que notre destin, malgré les idées reçues, se construisaient généralement grâce à notre passé ? Le mien, comme celui de Lucie, ne risquait donc de ne pas être fort brillant, comme toute notre existence, d'ailleurs ! Et pourtant, il faudrait l'affronter, et même l'accomplir. Je savais ce qu'il me restait à faire : trouver Lucie, s'expliquer, parler de notre but afin de pouvoir vivre tranquille. Nous avions la même personnalité, le même caractère, mais je n'oserai jamais m'aventurer à dire que je la connaissais par coeur ! Tout comme moi, elle demeurait très imprévisible, même pour elle. L'appartement de Lulu n'était guère loin du mien, en plus coeur de Meadowille. De ma fenêtre, je voyais même un bout de Central Park, soit ils étaient assez classieux. Tous les appartements des employés de Heartland ne figuraient pas dans le même batiment, mais dans le même secteur pour la plupart, sauf celui du vétérinaire, Andrew Crawford, plus au nord de la ville, vers la Clinique. En un peu près dix minutes, donc, je me retrouvai devant la porte de l'appartement de mon ancienne meilleure amie, car je ne savais que dire de nos relations d'aujourd'hui. Je respirai profondément, puis toquais trois fois, priant pour avoir fait le bon choix. J'entendis du bruit derrière la porte. Qu'était-elle en train de faire ? Brusquement, la porte s'ouvrit, et la jockette blonde apparut devant mes yeux. Je ne souris pas, ou presque pas. Ma joie de vivre s'était envolée il y a fort longtemps, en effet. Depuis de dramatiques évènements. Je les connaissais et il fallait que je prenne connaissance de ceux qui détruisaient ma meilleure amie à petits feux. D'une voix neutre et maitrisée, je murmurais :
    " Lucie ? Je peux entrer ? "
    Une question qu'on ne se posait jamais, d'ordinaire. Mais aujourd'hui, tout avait changé. Je restais donc sur le seuil de la porte, dans l'attente d'une réponse de Lucie, debout devant moi. Il me sauta aux yeux qu'elle avait changé de coupe. Elle qui n'avait jamais voulu toucher à sa chevelure blonde si magnifique ! Elle était désormais brune, ce qui lui donnait un air bien plus sombre, bien plus triste... Mais qui lui allait vraiment à merveille ! Justine, constatant un petit silence, repris de ce ton, qui était comme indifférent :
    " C'est important. On doit s'expliquer. Sur bien des choses... "

_________________

Justine Dahlia
Changement de look, de caractère... Dragueuse de première !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriesdeletalonnoir.forums-actifs.net
Lucie Desrochers

avatar

Nombre de messages : 955
Age : 22
Localisation : Derrière un ordinateur, tiiens ... x)
Date d'inscription : 11/11/2007

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow':

MessageSujet: Re: [Lucie Desrochers]   Sam 18 Avr - 18:01

    Devinez qui était là, derrière la porte... A vrai dire, je n'étais pas si enthousiaste à l'idée de voir quelqu'un aujourd'hui, loin de là. Mais bon, amitié - ce qui en reste - oblige ! J'essayai de sourire mais n'y arrivais pas, pourquoi ? Mais, passons. Je fis une légère grimace puis me décidai à la laisser entrer. Je m'écartai de la porte et la refermai après que Justine Dahlia s’était retrouvée dans mon petit appartement. Je restai un moment, appuyée sur la clinche puis me tournai vers mon amie. Ha ! Horreur ! Le tiroir ! L'air de rien, je marchai à pas rapide vers ce tiroir et me mis dos à lui, m'appuyant sur l'armoire et donc refermant ce qui contenait le revolver. Sans même m'en rendre compte, je poussai un petit cri de soulagement, fermant les yeux puis revenant à la réalité. Apparemment, elle voulait mettre des choses au clair. Quoi par exemple ? Pour moi, il n'y avait rien d'étrange dans ma vie... Etrange, étrange, ce mot n'est pas mal choisi, je dois dire... Mais solitude, regret, cauchemars, dangereux, et d'autres noms m'iraient particulièrement bien ! Les paroles sortirent finalement de ma bouche :

    « Si c'est tellement important..., je t'écoute. »

_________________
    L.U.C.I.E. Desrochers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine Dahlia

avatar

Nombre de messages : 734
Localisation : Là où Sabine et Zombi Katsu et Force de l'Ordre Lucie sont !
Date d'inscription : 18/06/2008

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow':

MessageSujet: Re: [Lucie Desrochers]   Mar 28 Avr - 20:40

    J’entrai dans l’appartement, décoré aux goûts sombres de Lucie. Je la fixais. Tout avait tant changé… Mais où était passé ma meilleure amie, Lucie Desrochers, perpétuellement souriante ? Et où étais-je passée, moi ? Où était la bonne vieille Justine Dahlia ? Morte. Morte. Morte, morte, morte. C’est la seule réponse que je trouvais. Il fallait que je trouve celle de Lucie. Et que je comprenne pourquoi… Je ne partirais de toute façon pas sans connaître la vérité. Le pourquoi du comment. Je m’assis sur le grand lit et respirais profondément. Je me grattais au poignet, et remarquais ce petit bracelet noir et jaune, tressé avec les cheveux de Lucie resté dans sa brosse, et les crins de Suprême, que la jument perdait en hiver… Lulu avait le même bracelet d’amitié, roux, de la crinière de Last Chance, et jaune, de ma tignasse blonde. Enfin, maintenant, Lucie avait les cheveux bruns, ce qui ferait un bracelet presque noir, comme son humeur de toujours, à présent… Une question tracassait mon esprit et je ne pus m’empêcher de le poser. Désignant le bracelet à mon poing, je demandais d’une voix hésitante :
    « Tu as toujours ce bracelet ? »
    Je ne savais même pas si j’avais envie de connaître la réponse. Je pense que non. Mais trop tard, j’avais posé la question. Enfin, peut être que je n’obtiendrais pas de réponse… Je soupirais. Il fallait maintenant passer aux choses sérieuses, aux choses pas drôles. Je murmurais donc d’une drôle de voix, une voix qui n’était pas la mienne, toujours aussi indifférente… Mais pourquoi ? Pourquoi cette voix me donnait-elle l’impression que la situation ne me concernait pas ? Autant ne pas y penser. Je murmurais donc, de cette bien étrange voix :
    « Lucie, je… J’ai besoin de savoir. »
    Je fis une pause, prenant ma respiration, prête à déballer tout ce que j’avais sur le cœur. Mes paroles n’allaient sans doute pas trop le faire avec ma voix dure et indifférente, une voix comme automatique, avec de bien drôles d’intonations, également. Elle reprit donc :
    « J’ai besoin de savoir… Pourquoi tu es comme ça ? Pourquoi tu as changé comme ça ? »
    Une fois de plus, je m’arrêta un peu avant de reprendre avec cette voix que je trouvais exaspérante, et continua sur sa lancée, dévoilant ainsi tout ce que j’avais sur le cœur :
    « Je ne sais pas pourquoi j’ai mis tant de temps avant de venir t’en parler. Mais il faut que je sache pourquoi. Pourquoi as-tu cette lueur meurtrière au fond des yeux ? Qui as-tu envie de tuer ? Pourquoi ? Explique-moi. Ça ne te fera que du bien. Je sais que tu ne voudras pas que je t’aide. Mais dis-moi au moins. Ça fait toujours du bien de parler de ce qu’on ressent. »
    Je m’arrêtai, dans l’attente d’une réponse, les larmes aux yeux par les pensées que j’avais dans la tête. Je sortis de ma poche une photo datant de deux ans. J’étais à cheval sur Last Chance, Lucie sur Suprême. C’était un peu avant la nuit du 31 Octobre, sur la piste. Nous étions si complices en cet instant… C’était Faustine qui avait prit la photographie où nous sourions toutes deux aux éclats. J’en sortis une deuxième, que je n’examinai que rarement, car à chaque fois j’en avais les larmes aux yeux : c’était un cliché de moi, une fois de plus sur Last Chance, tenant Quim en longe, accompagnée de Lucie sur Suprême et de Faustine sur Tabasco. Un beau jour d’été, une balade dans les bois… Toujours avant le 31 Octobre. Cette fois, c’était un cliché de Gaëlle. Et encore une autre… Une troisième. Moi et Lucie, toujours aux anges, tenant Suprême et Oéta en main. Je retins mes larmes de justesse. Une photo de moi, magnifique, avec mon appareil photo. J’en sortis trois dernières. La première nous montrait moi, Chance, Lucie et Suprême au triple galop sur l’hippodrome en pleine course lors de laquelle nous avions fini ex æquo… La suivante montrait, Lucie, radieuse, suite à victoire du Santa Anita, sur Last Chance, qu’elle avait monté lors de cette épreuve car j’étais blessée. Et la dernière, encore nous deux, à pied, au Domaine de Course Hippiques, avec Suprêmatie et Last Flower, les deux produits de Last Chance. Nous sourions, nos derniers sourires… Si on l’avait su ! Ce que l’on faisait aujourd’hui, et encore, c’était rare, n’étaient pas sincères, mais forcés. J’étalais les photos sur le lit, retenant doucement mes larmes en songeant à la belle époque. J’attendais la réponse de Lucie… Qu’allait-elle dire ? Allait-elle m’envoyer balader, ou allait-elle tout me raconter ?

_________________

Justine Dahlia
Changement de look, de caractère... Dragueuse de première !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriesdeletalonnoir.forums-actifs.net
Andrew Crawford

avatar

Nombre de messages : 966
Age : 24
Localisation : Là, oui oui ici !
Date d'inscription : 06/02/2008

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow': ♪ J'aime quand tu bouges ton corps ... tout en douceur... colle toi à moi .... danse avec moi ♫

MessageSujet: Re: [Lucie Desrochers]   Mar 28 Avr - 20:41

[ a la 3eme personne Ju' ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Desrochers

avatar

Nombre de messages : 955
Age : 22
Localisation : Derrière un ordinateur, tiiens ... x)
Date d'inscription : 11/11/2007

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow':

MessageSujet: Re: [Lucie Desrochers]   Mar 28 Avr - 21:22

    Le bracelet ? Quel bracelet ? Lucie tourna les yeux dans son appartement, se demandant bien où avait disparu le bijoux de crins et de cheveux. La dernière fois qu'elle l'avait vu, c'était quand déjà ? Elle ne se souvenait même plus la dernière fois qu'elle l'avait porté. Une chose était sûre, enfin presque, c'était qu'elle ne l'avait pas jeté à la poubelle. Peut-être par la fenêtre pendant ses crises de colère ? Heu, non ... Elle a déjà lancé un vase, un cadre représentant Suprême, un autre représentant sa mère, une tasse et même son appareil photo. Sa mère ... Quelle chose idiote d'avoir lancé cette photo par la vitre ! Mais pourquoi avait-elle fait cela ... Ha oui, son père apparaissait dessus et lorsqu'elle était en colère, elle n'eut pas le temps de couper la photo en deux et donc de conserver le visage souriant de sa "très chère petite maman que j'aime" comme elle l'appellait lorsqu'elle était petite. Elle se décida finalement à avouer que son bracelet, qui était une sorte de lien d'amitié, devait traîner quelque part dans les boîtes de carton à moins que ... La brune se retourna, entrouvant le tiroir pour que le révolver n'apparaisse pas ...Oui ! Il était là, entouré autour de l'arme. Elle souffla un bon coup, sortit l'arme à feu, pleine, et dénoua le bracelet, le montrant à Justine et lui prouvant qu'elle ne l'avait pas jetté. Pour cacher l'arme, c'était râté. Mais elle resta indifférente et la reposa soigneusement sur l'armoire cette fois.

    Mais l'inévitable se produit. Ju voulait la vérité, rien que la vérité. Il était difficile pour Lulu de l'avouer. Des larmes de colère voulèrent apparaître mais Lucie les en empêcha. Elle se tourna, réfléchissant, puis se retourna vers Justine, regardant d'abord l'arme puis sa meilleure amie et inspira un grand coup. D'une voix indifférente, presque ... froide, avec un petit ton coléreux destiné à son père.

    " Parceque tu crois que je vais toute te sortir ainsi ? Parceque tu crois que c'est facile ? Et parceque tu crois que cela va me faire du bien ? Ho non ! Au contraire, ça ne fera qu'empirer les choses. Souviens-toi au Domaine des Courses Hippiques ou à ..., elle détourna les yeux un moment avant de reprendre, ou à Heartland ? Quand je disais qu'il me suivait, c'était pas pour rien ! C'était vrai ! Il est là, j'en suis sûre et certaine. Mais pourquoi ça doit tomber sur moi tout cela ?! Pourquoi pas quelqu'un d'autre ?! J'étais si jeune, je savais pas me défendre ! Si j'avais pu avoir mon âge, aujourd'hui, j'aurai pu intervenir et c'est ce que je compte faire ! Il a pris la vie de ma mère et moi je veux prendre sa vie, le faire payer ! Les policiers sont débiles, ils savent même pas le rattraper et moi, on me laisse là, sans protection, alors qu'il se ballade librement en Amérique, à Meadowville. J'ai réçu des messages de mon père, me disant qu'il me voit. J'en ai marre ! Mais tout ça, là, ce que tu vois, ce n'est pas moi, non c'est pas moi ! J'sais pas pourquoi j'suis comme ça ... J'en sais rien ... J'fais sans arrêt des cauchemars et j'ai l'impression que tout cela va devenir la réalité. Dans mes cauchemars, je me vois ... , elle ravala sa salive, les larmes lui montant aux yeux, dans mes cauchemars, je le vois, me tenant par la gorge avec son arme pointée sur moi, ensuite il appuit sur la gachette. J'ai l'impression d'être là pendant qu'il me tue ! Et tout ça, ça va se produire, j'en suis sûre ! Je veux partir ! Justine, j'ai ... j'ai peur ! "

    Finalement, Lucie avoua tout. C'était bien plus que ce qu'elle pensait. Elle n'arrivait pas à ôter la pensée de son père, de sa mère, de la mort, etc ... Treize ans et les sequelles sont toujours là ... Toutes ces phrases sortirent toutes seules de sa bouche. Après, elle fondit en larme, craquant sous la pression ...

_________________
    L.U.C.I.E. Desrochers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine Dahlia

avatar

Nombre de messages : 734
Localisation : Là où Sabine et Zombi Katsu et Force de l'Ordre Lucie sont !
Date d'inscription : 18/06/2008

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow':

MessageSujet: Re: [Lucie Desrochers]   Mer 29 Avr - 12:02


    Justine Dahlia fixa avec grand calme Lucie Desrochers ouvrir un tiroir pour en sortir une arme à feu. La jeune blonde ne paniqua même pas devant la vue de cette arme. Combien en avait-elle vu, et encore plus, braquées sur elle ? S’arrachant à ses réflexions, elle fixa la brunette et son arme. Un révolver. Sans doute plein. Elle aurait sans doute pu tuer Justine doucement, mais la jockette savait que sa meilleure amie ou son ancienne meilleure amie ne ferait pas ça. Et encore moins parce que… Parce qu’il était là, devant ses yeux, sur le révolver. Le bracelet fait de crins tressés à une tignasse blonde, c’était bien celui-là. Un bracelet d’amitié, réalisé deux ans auparavant, aux écuries, près de Suprême, d’Oéta, de Last Chance, de Quim, de Youlande… Youlande… Une magnifique jument baie très impulsive confiée à Sabine, et décédée dans la nuit du 31 Octobre. Les yeux de Justine se mirent à briller de nostalgie. Elle jeta un regard rapide sur les photographies posées sur le lit, en attendant. Elle savait que Lucie Desrochers, surtout en ce moment, n’était pas prête à se livrer facilement. Mais peu importait ! Si Justine était venue ici, c’est qu’elle avait du temps à consacrer à sa meilleure amie. Et elle en aurait toujours.
    La jeune femme ne fut donc guère étonnée quand Lucie s’emporta légèrement. Enfin, Justine avait déjà bien vu pire chez Lulu… Elle laissa donc faire les choses, laissant la brunette s’énerver et cracher toute sa rage. Ça ne pouvait que la soulager, de toute façon… Et puis, la connaissait bien, mais sans prétendre par cœur, car Lulu était assez imprévisible, Justine savait qu’elle finirai par se livrer à celle qui avait été sa meilleure amie pendant très longtemps… Qu’en était-il, aujourd’hui ? Mais peu à peu, elles allaient se reconstruire, quand la blondinette saurait ce qui tracassait son amie depuis si longtemps déjà… Elle s’assit donc sur le lit avec patience, prête à passer le temps qu’il faudrait à essayer de faire parler Lucie. Et, visiblement, la jockette avait eu raison. La brune se lança dans une longue tirade, expliquant tout… Ainsi, son père avait tué sa mère… Et il cherchait à retrouver Lucie, qui ne voulait que le tuer mais qui avait peur en même temps ! Tout ce qui avait été jusque là incompréhensible aux yeux de Justine s’éclairait d’un coup. C’était comme si ça venait de faire « tilt » dans sa tête. Doucement, tant dis que la brunette se mettait à sangloter, Juju se rapprocha doucement d’elle et passa un bras autour de ses épaules. Il fallait à présent qu’elle agisse avec tact afin de ne pas retourner son amie contre elle. Car elle voulait l’aider, avant tout.
    « Oh ! Lucie… »
    Ce fut les seuls mots qu’elle réussit à prononcer tant dis qu’elle serrait son amie contre elle… Il y aurait fallu qu’Andrew Crawford, le vétérinaire, soit là, pour voir cette situation, et peut être se dirait-il que les deux jeunes femmes n’étaient pas tant des monstres que ça… Ou du moins, elles avaient leurs raisons ! Et quelles raisons ! Songea Justine, émue par ce qu’elle venait d’entendre. Elle murmura d’une voix douce, pleurant à moitié, elle aussi :
    « Lucie… Tu n’as aucune raison de t’inquiéter ! Enfin, si, quand même… Mais je suis là, pour toi. Je te protégerai, je t’aiderai… Si tu acceptes… Et si il est ici… Et que je le croise… Je vais essayer de ne pas le tuer, mais bon… Je pourrais le mettre sur une fausse piste… Je… »
    Elle soupira, lassée de sa maladresse. Ah, ça ! Elle n’avait jamais été très douée dans l’art de consoler les gens, du moins depuis le 31 Octobre, où elle semblait être morte. Et le fait qu’elle est appris la mort de Katsuya Mizuki, le matin où elle entrait dans le TCBY et où elle avait vu Lucie frapper un homme, et celle de sa jument Oéta, n’avait rien arrangé… Sa vie n’était décidément qu’une suite interminable de malheur et de souffrances…Mais pas pire que celle de Lucie ! Elle murmura :
    « Désolée, Lucie… Je sais pas si je suis une super amie… J’en doute ! Et j’ai jamais été douée dans ce qui est de consoler les gens… »
    Une fois de plus, elle poussa un profond soupir…

_________________

Justine Dahlia
Changement de look, de caractère... Dragueuse de première !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriesdeletalonnoir.forums-actifs.net
Lucie Desrochers

avatar

Nombre de messages : 955
Age : 22
Localisation : Derrière un ordinateur, tiiens ... x)
Date d'inscription : 11/11/2007

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow':

MessageSujet: Re: [Lucie Desrochers]   Jeu 30 Avr - 18:21

    [ Han ! J'ai une idée *_* ]

    * - Sors de ma tête.
    - Non, Lucie, tu sais que tu es faible et que moi, je peux te mener loin.
    - En trahissant mes amis, en abandonnant Suprême, en perdant Justine et Floran ? Non !
    - Tu veux le tuer, oui, alors laisse moi faire !
    - Sûrement pas, de toute façon, j'aurai vite fait de t'oublier !
    - M'oublier, mais ce n'est pas possible ma chère, voyons réfléchis. Ecoute-moi.
    - Non ...
    - Abandonne-les, tous sans exeption, en commençant par elle et lui !
    - Tu rêves !
    - Lucie, écoute-moi !
    - Dégage !! *


    Lucie essuya ses larmes, inspira un grand coup pour ne plus pleurer, jusqu'à ce que quelque chose fasse tilt dans sa tête. Elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Mais peut-être devrait-elle tout dire à sa meilleure amie, sa confidente, non ? Mais personne ne la croyait, c'était bien cela le problème. Elle hésita un moment puis se leva du lit, regardant la circulation par la fenêtre. Ca lui donna une idée ... La vaincre, celle qui était dans sa tête et qui lui pourrissait la vie. Elle se tourna ensuite vers Ju'.

    " La drogue, la méchanceté, la violence, la froideur, ce n'est pas moi ! La psy que je vois dit que je développe une ... heuuuu j'sais plus le nom, bref, une double personnalité. J'essaye de tout reprendre à zéro, oubliant le passé ... Je me disais que ce serait facile mais finalement non. "

    Pour une fois, sa voix était posé. Un léger sourire s'installa au coin de ses lèvres avec un grain de malice.

    " J'en ai parlé à Elodie ... Tu sais, Elodie Howkins, et Rachel, c'est en partie elles qui m'ont fait réfléchir. Et devine quoi ! Elles viennent la semaine prochaine ! Mais revenons-en à moi ... J'ai dur, ça oui ... Mais t'inquiète, je suis des traitements pour l'arrêt de la morphine et pour mes crises de colère. "

    Elle rebaissa les eux vers le sol un mouvement, grimaçant. Elle voulait encore dire ce qui lui restait sur le coeur mais ça lui restait en travers de la gorge. De toute façon, écouter les autres, c'était une des meilleurs façons de guérir, lui avait dit sa psy ! Pour continuer, la brunette arêter de "penser noir" et se concentrer sur le bonheur. Elle voulait renouer avec Floran, qui avait préféré s'éloigner quelques temps d'elle le temps qu'elle se calme en parti, et surtout, elle voulait vaincre sa deuxième personnalité. Peut-être que finalement, tout redeviendra comme avant ...

_________________
    L.U.C.I.E. Desrochers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine Dahlia

avatar

Nombre de messages : 734
Localisation : Là où Sabine et Zombi Katsu et Force de l'Ordre Lucie sont !
Date d'inscription : 18/06/2008

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow':

MessageSujet: Re: [Lucie Desrochers]   Dim 3 Mai - 13:19


    >> Ah ! C’était donc ça. Ce fameux problème dit de double personnalité. Bien sûr ! Justine Dahlia aurait dû s’en douter. Elle-même avait traversé cette dure période & pouvait dire qu’on en revenait pas sans souffrances. Car, au fond, elle était toujours bien là, cette souffrance, cachée au fond d’elle même. Comme son côté méchant & diabolique, d’ailleurs. Sauf que elle avait réussi à la dompter, si bien que ses deux personnalités, gentille & méchante, si on peut dire, s’étaient mélangées. & Justine ne savait pas si c’était plus agréable que cette petite voix qui nous soufflait plein de choses… La jeune femme en avait longtemps parlé avec sa psychologue, qui l’avait beaucoup aidé à traverser cette période… Elle lui avait expliqué plein de choses à propos de ces deux personnalités, & aujourd’hui, c’était sans doute à Justine de le faire pour Lucie. Elle prit une profonde inspiration & commença :
    « Hum… Oui. C’est dur de traverser cette période là, hein ? De ne pas céder à la petite voix qui nous tourmente ? Ouais, je sais. J’ai traversé ça aussi. Ma psy m’a beaucoup aidé & maintenant, mes deux personnalités sont mélangées & je ne sais pas si c’est mieux… »
    >> Lorsqu’elle entendit les paroles prononcées par Lucie, elle n’en crut pas ses oreilles. Elodie Howkins & Rachel Seyfried, du domaine de courses hippiques, du DCH ! En songeant à l’écurie de course, elle s’égara un peu du sujet, pensant à Théo Stewart… Son ancien petit copain… Ils avaient dû rompre lorsque la jeune femme s’était rendue ici, en Amérique, à Heartland, loin de la France et du DCH. Autant vous dire que ça n’avait rien arrangé au caractère de la jeune femme… Pauvre Justine ! Cependant, ravie qu’Elodie & Rachel viennent leur rendre visite, elle sourit & répondit avec joie :
    « Oh ! Qu’est ce qu’elles m’ont manqué ! Vivement qu’elles soient là !!! J'espère qu'elles nous apporteront des nouvelles de Flower, Royale, Pensée... & Suprêmatie.»
    >> C’était le moment. Il fallait qu’elle lui révèle l’incroyable. Profitant de cette courte pause, elle prit sa respiration et soupira doucement. Puis, elle lança d’un ton doux, une pointe de joie dans la voix :
    « Et moi ! Devine de qui j’ai des nouvelles ? Faustiiiiine ! »
    >> Puis elle écouta le récit de Lucie, qui lui expliqua qu’elle se soignait, grâce à l’aide de sa psychologue. Dans ces périodes, si difficiles, où une petite voix nous soufflait de devenir indépendant, c’était vraiment dur. Et les psys étaient d’une grande aide dans ses cas là.
    « Tant mieux. Je suis sûre que bientôt que je retrouverai ma très chère Lucie Desrochers ! »
    >> Un sourire naquit sur ses lèvres tant dis qu’elle prononçait ses paroles sincères. Oui, tout allait vraiment redevenir comme avant…

_________________

Justine Dahlia
Changement de look, de caractère... Dragueuse de première !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriesdeletalonnoir.forums-actifs.net
Lucie Desrochers

avatar

Nombre de messages : 955
Age : 22
Localisation : Derrière un ordinateur, tiiens ... x)
Date d'inscription : 11/11/2007

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow':

MessageSujet: Re: [Lucie Desrochers]   Jeu 7 Mai - 16:09

.*. Rien n'est perdu mais rien n'est gagné .*.
(- Gniiark, je sais, je change vite d'idées. Nan mais en fait, j'y ai pensé pendant la nuit -)
    Lucie se souvenait du temps passé au DCH ... En même temps, la fin de son séjour là-bas vu le début de sa descente aux enfers. C'est peut-être indirect mais quand vous y pensez, le domaine lui a procuré beaucoup de bonheur. D'ailleurs, elle y rencontra des personnes qui devenèrent bien plus que des amis : une famille. Aujourd'hui, le petit Mike devait avoir à peu près trois ans, non ? Voire même quatre. Peut-être a-t-il déjà une petite soeur ou un petit frère ? Et Rachel devait sûrement devenir une jolie jeune fille pleine de vie ... Tandis qu'Elodie et John, Lulu espérait que ça aillent toujours bien dans le couple ! Et les chevaux surtout ! La demoiselle ne regrettait pas d'avoir vendue sa pouliche, Suprêmatie, à la famille Howkins. Au moins, elle était bien traîtée là-bas et ne filera jamais à l'abbatoire comme certains éleveurs font avec des chevaux qui ne "savent" pas courir. Et même, ça ne risquait pas ! La noireaude de deux ans et son jockey faisaient la une des magazines équins et des hippodromes. Succès !

    C'est le ronronement de son chat qui la ramena sur terre. Le petit félin roux et au pelage doux vint se frotter contre les jambes des deux jeunes femmes puis alla s'asseoir sur l'appui de fenêtre. La brunette l'avait appellé Swiimy, mignon no ? Elle l'avait trouvé deux ans et demi plus tôt, ici même, à Heartland, avant de partir au Domaine des Howkins. Il se promenait seul, longeant les murs et regardant les académiens grimper dans des bus, des voitures, ou même gagner la ville à pied. A cette époque, c'était comme si on les avait tous chassé. Oui, à Lucie, on lui avait dit de déguerpir sur-le-champ cite-je ! On ne lui avait donné aucune raison et elle n'avait pas eu le droit d'insister ou de demander ! Heureusement qu'elle avait trouvé son petit boulot de jockey ou elle avait pu amener Suprême de l'Orca, sa monture de toujours. Quel bonheur pour le reste ! Puis ... Justine prononça le prénom de son ancienne meilleure amie : Faustine.

    « Faustine ?! Hooo géniial »

    Elle sourit. Mais d'un côté, elle était heureuse et de l'autre un peu triste, peut-être était-ce de la colère ... C'était vrai ! Entre les deux jeunes femmes, une tension s'était installé depuis que Faustine, ayant perdu la mémoire, l'avait remballée, presqu'insultée. Mais, peut-être que ses idées s'étaient remises en place depuis l'accident du jour d'Halloween d'il y a deux ans, non ? Le trente et un octobre finalement, il s'était passé beaucoup de choses. Lucie et Justine avaient été les héroïnes de la nuit, Fofo avait perdu la mémoire, beaucoup de chevaux étaient morts pendant la tempête, Last Chance a faillit et Suprême a manqué de se noyer, emportant dans les flots sa cavalière et Juju qui se trouvait sur sa croupe !

_________________
    L.U.C.I.E. Desrochers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justine Dahlia

avatar

Nombre de messages : 734
Localisation : Là où Sabine et Zombi Katsu et Force de l'Ordre Lucie sont !
Date d'inscription : 18/06/2008

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow':

MessageSujet: Re: [Lucie Desrochers]   Jeu 21 Mai - 17:02

    La jeune femme rassembla les photographies étalées sur le lit après les avoir regardées une dernière fois et les fourra dans sa poche. Justine Dahlia fixa Lucie sans surprise, même avec sa réaction. Rien de très étonnant à cela : Faustine avait perdu la mémoire suite à un accident qu'elle avait eu au côté de Justine, il y a deux ans. Elle commençait à peine à la retrouver lorsque qu'il y eut la tempête du trente et un octobre, puis la fermeture d'Heartland... Suite à cela, la blondinette était convaincue de ne plus avoir de nouvelles d'elle. Ce fut le cas... Jusqu'à ce qu'Andrew passe aux aveus : il connaissait assez bien Faustine, et c'était même son ex. Il avait même été jusqu'à accepté de donner son adresse à Juju. Cette dernière n'avait pas manqué d'envoyer une lettre à la jeune femme, et espérait recevoir une réponse très bientôt. Elle alla se camper à la fenêtre et regarda dehors, les gens qui s'animaient, les vendeurs de journaux qui criaient leurs derniers scoops exclusifs sur la vie des plus grands peoples d'Amérique, les gens qui allaient en masse vers les fast foods...Tout semblait si normal. Alors que Justine et Lucie déployaient tous leurs efforts pour que leurs vies redeviennent justement normales. Certains se plaignent d'avoir des vies trop lassantes, de suivre une routine ennuyante et rêvent d'échanger leur vie avec celle d'une star ou d'une vedette de journalistes. Mais si ils savaient ce que c'était, d'être traqués sans cesse par les journalistes et de ne pas savoir que faire pour vivre normalement, comme tout le monde... Et bien ils regretteraient sincèrement leur décision !
    (Nuuuul)

_________________

Justine Dahlia
Changement de look, de caractère... Dragueuse de première !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriesdeletalonnoir.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Lucie Desrochers]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Lucie Desrochers]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte-Lucie: l'escalade du Gros Piton
» gomme sur Sainte Lucie
» Travaux d'été sur Ste Lucie
» [ Suspensions ] Dan Yeffet et Lucie Koldova : Shadows
» [Design] Rémi Bouhaniche et Lucie Bourreau : Objets Brodés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heartland :: x [Meadowville] :: xx [Flats]-
Sauter vers: