Heartland

Là où l'amour des chevaux guérit toutes les blessures...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  AffiliatesAffiliates  

Partagez | 
 

 Y croire encore... [PV Dakota]

Aller en bas 
AuteurMessage
Heaven Sanders
.
.
avatar

Nombre de messages : 1763
Age : 24
Localisation : |Devant le frigo à honorer le Yop frambi\'|
Date d'inscription : 16/06/2007

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow': Occasionnellement Admin quand le coeur m'en dit & incontournable Droguée des séries

MessageSujet: Y croire encore... [PV Dakota]   Dim 1 Mar - 23:02

Simplement y croire

[PV Heaven Sanders & Dakota Wright]


C’était un coin magnifique. Heaven Sanders était habituée à la ville, à New-York plus précisément, mais sitôt son arrivée à Heartland, elle avait cherchée à découvrir les environs, et elle devait bien reconnaître qu’elle n’était pas déçue. Pour l’occasion, elle était vêtue d’un habit de Barneys, venue tout droit de la ville qui ne dort jamais, recouvert par son habituel manteau noir Burberry. La magnifique blonde comptait, ce jour-là, trouver l’inspiration dans la nature, ce qui la changerait de ses habituels poèmes sur le milieu urbain.
Une magnifique colline verte, vide de toute personne, s’étendait devant elle. Il faisait bon, malgré les nombreux nuages peuplant le ciel, et ce fut avec joie que la jeune femme s’arrêta finalement, et s’allongea dans l’herbe abondante. Tant pis pour ses habits, c’était pour le moment le cadet de ses soucis. Elle ferma les yeux, essayant d’oublier. Elle avait vingt-six ans et pourtant retombait peu à peu dans son enfance. Elle se souvenait des paroles de sa mère, prononcées peu avant sa mort, et elles étaient incrustées dans son esprit pour toujours. « Tu as hérité du prénom du ciel, mon ange, tout va bien se passer ». Seize ans plus tard, elle y repensait encore. Un murmure s’éleva soudain dans le ciel, pour devenir de plus en plus fort. On aurait dit qu’il venait de nulle part, et pourtant. Ce n’était qu’un souffle, et il venait d’elle.

« Est ce qu'il va me faire un signe
Manquer d'amour
N'est ce pas un crime
J'ai qu'une prière à lui adresser
Si seulement
Je pouvais lui manquer »


C’était sa chanson préférée, celle dont elle ne pouvait se passer, et qu’elle écoutait en boucle. Même s’il y avait un « il », inutile de savoir à qui elle s’adressait, surtout venant de la jeune femme. Heaven se mordit la lèvre, et recommença à chanter le refrain, encore et encore, jusqu’à ce qu’elle n’en puisse plus. Des trois filles, elle était celle qui était la plus proche de leur mère. Ou, du moins, qui le montrait le plus. Elle l’avait toujours poussé à aller au-delà de ses limites, à écrire, encore et encore, et la plupart de ses textes, comme « Elle s’appelait… maman » ou « Vivre » lui étaient destinés. Décidée à ne pas se laisser une fois de plus abattre, elle s’assit sur l’herbe, s’épousseta tant bien que mal, et réfléchit.
Tout à coup, ayant une soudaine inspiration, elle ressortit frénétiquement son carnet et l’ouvrit à la première page. Cela lui était venu à l’esprit en une seule seconde, et ça n’avait sans doute pas beaucoup de sens. Peu importe. De sa plus belle écriture, elle écrivit les mots suivants pour compléter son poème :

« Face à l’horizon »

Satisfaite, elle le rangea, et un large sourire se peignit sur son magnifique visage pâle. Cela faisait seize ans, qu’elle avait mal, et pourtant, quelque chose lui disait qu’ici, en Virginie, elle arriverait à se retrouver. Elle se sentait fin prête, après tout ce temps, à prendre son destin en main. C’était peut-être stupide de penser cela, ridicule, mais ça n’était pas son problème. C’était un ange, après tout. Elle voulait simplement y croire.
Son cheval, Lord of Heaven, allait sans doute s’impatienter. Cela la faisait toujours rire quand les gens s’étonnaient que son cheval portait le même nom qu’elle, mais elle répondait souvent : « c’est un signe, non ? ». Heaven, quand elle le voulait, quittait son caractère taciturne pour devenir n’importe quelle new-yorkaise joyeuse et fêtarde. Il fallait simplement la connaître un peu, et surtout, être patient. La confiance est quelque chose de précieux, qui très difficile à gagner, surtout avec la jeune femme. Et pourtant, quand on l’obtient, cela vaut bien toutes les récompenses du monde.

« La vie, c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. »

Elle prononça la phrase à voix haute. Cette citation, tirée d’un film célèbre qu’elle avait vu quelques années auparavant, avait quelque chose d’humoristique et pourtant, elle résumait parfaitement sa vie. Elle secoua sa longue chevelure dorée et tourna la tête quand elle entendit du bruit derrière elle. Quelqu’un venait-il ? Sûrement. Quoi qu’il arrive, elle était prête.




_________________
Ne pleurez pas votre passé car il s'est enfui à jamais,
et ne craignez pas votre avenir car il n'existe pas encore,
vivez dans le présent
et tâchez de le rendre si beau
que vous vous en souviendrez toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mamzell-maybelline.skyrock.com/
Dakota Wright

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 24
Localisation : New-York
Date d'inscription : 12/06/2008

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow':

MessageSujet: Re: Y croire encore... [PV Dakota]   Mar 3 Mar - 17:55

Ce matin, Dakota avait décide de passer faire un tour à Heartland pour voir sa jument, certes le coin était magnifique mais la jeune femme avait cependant beaucoup de mal à s’y habituer. Los Angeles lui manquais tellement… De plus Meadowville n’était pas une ville qu’elle appréciait particulièrement, mais bon, il fallait faire avec. Dakota continua son chemin tranquillement, tout était calme, on entendait juste le bruit des chants d’oiseaux et le vent souffler, elle était vers la colline de Teak, un endroit très beau qu’elle n’avait jamais pris la peine d’aller visiter depuis son arrivée au ranch. Elle prit le temps de regarder autour d’elle et se mit à penser, se remémorer sa vie d’avant, lorsqu’elle vivait à New-York, ville magnifique, les magasins comme Barney’s, Tiffany et d’autres…. Ensuite, son départ pour Los Angeles, la plage, les soirées… Tant de souvenirs. Ici, tout serait différent, déjà elle ne connaissait personne et la jeune femme voulait d’ailleurs à tout pris que cela change et elle ne savait pas si Misery s’adapterais à ce nouvel endroit, surement que oui mais Dakota avait quand même un doute, elle connaissait bien sa jument.
Elle sortit un miroir de son sac à main Chanel, se remit un peu de gloss et arrangea ses cheveux. Elle s’apprêtait alors à partir lorsqu’elle entendit quelqu’un parler… C’était une des dirigeantes de Heartland mais Dakota ne se rappelait pas son prénom. Etais-ce l’occasion de faire une nouvelle connaissance ? Peut-être, en tout cela valait le coup d’essayer.

- Bonjour, je suis Dakota Wright et je viens d’arriver à Heartland il y a à peine de jours. Vous êtes bien une des dirigeantes du ranch ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx--lyra--xx.skyrock.com
Heaven Sanders
.
.
avatar

Nombre de messages : 1763
Age : 24
Localisation : |Devant le frigo à honorer le Yop frambi\'|
Date d'inscription : 16/06/2007

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow': Occasionnellement Admin quand le coeur m'en dit & incontournable Droguée des séries

MessageSujet: Re: Y croire encore... [PV Dakota]   Sam 7 Mar - 15:02

Heaven était tellement prise par sa chanson qu'elle n'entendit pas immédiatement qu'on lui parlait. Elle tourna la tête, et se retrouva nez-à-nez avec une femme d'une vingtaine d'années. Elle était grande, ses cheveux châtains tombaient sur ses épaules, et sa voix était polie. Certes, pas chaleureuse, mais polie. La jeune femme savait qu'en tant que dirigeante de Heartland, elle se devait de montrer l'exemple, et ne pouvait certainement pas envoyer cette inconnue sur les roses; ce n'était sûrement pas professionnel. Elle se releva prestement, époussettera discrètement, et rangez son calepin de "journalisme" dans son sac. Là, elle dévisagea la jeune femme de la tête aux pieds. Celle-ci était vêtue d'habits de la dernière mode, et surtout, ce qui sauta aux yeux d'Heaven, ce fut son sac à main Chanel. Chic et cher, naturellement. Heaven n'avait néanmoins rien à lui envier, avec son sac Fendi, et la plupart de ses tenues venant de chez Barney's. Venait-elle du même milieu qu'elle ? Probablement. Au moins une chose que les deux jeunes femmes face-à-face avaient en commun. D'un ton assuré et légèrement arrogant - quoi de plus normal venant d'une riche new-yorkaise ? - elle répondit :

"Exact, je suis l'une des Triplées S, comme on nous appelle dans les journaux... bref. Heaven Sanders, Heavy' pour les intimes... Et vous ?"

Elle hésita avant de lui sourire. A New-York, Taylor, Anna et Heaven étaient connues, naturellement. Et tout le monde s'était étonné de les voir partir pour un ranch de Virginie ! Pourtant, elles étaient bien là, pour le meilleur et pour le pire.

"Je pense qu'on peut se tutoyer !"

Malgré son caractère taciturne, quand Heaven rencontrait des hommes ou femmes qui semblaient venir de son monde, elle était toujours chaleureuse et polie. Après tout, les relations sont très importantes, et cela pourrait lui permettre de rencontrer d'autres personnes tout aussi riches et chics. Ne sachant que faire en attendant la réponse de l'inconnue, Heaven sortit discrètement son miroir, jeta un coup d'oeil pour s'assurer que sa longue chevelure blonde était parfaite, avant de reporter son attention sur la jeune femme. Depuis son départ de l'Upper East Side, elle avait déjà l'impression d'avoir changé. En mieux, naturellement. Peut-être était-ce l'air pur de la campagne, si différent du milieu urbain ? Probablement...

_________________
Ne pleurez pas votre passé car il s'est enfui à jamais,
et ne craignez pas votre avenir car il n'existe pas encore,
vivez dans le présent
et tâchez de le rendre si beau
que vous vous en souviendrez toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mamzell-maybelline.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Y croire encore... [PV Dakota]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y croire encore... [PV Dakota]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ne jamais croire aux prophéties.
» Feu Dakota
» Vous n'allez pas me croire, Lydie
» Que croire et acquerir !!!!
» Tente Cabanon Dakota

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heartland :: x [Strolls' Roads] :: xx [the Teak's Hill]-
Sauter vers: