Heartland

Là où l'amour des chevaux guérit toutes les blessures...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  AffiliatesAffiliates  

Partagez | 
 

 Quand La Nostalgie Prend Le Dessus... [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Justine Dahlia

avatar

Nombre de messages : 734
Localisation : Là où Sabine et Zombi Katsu et Force de l'Ordre Lucie sont !
Date d'inscription : 18/06/2008

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow':

MessageSujet: Quand La Nostalgie Prend Le Dessus... [Libre]   Sam 7 Mar - 15:00

&.&. Quand la solitude vous saute à la gorge...

I'm lyin' here on the floor where you left me
I think I took too much
I'm crying here, what have you done?
I thought it would be fun

    Tout était calme en cette fraîche matinée de Mars. Calme ? Oui, enfin, ce n'était qu'une illusion. Le silence et le calme matinal furent soudain rompu par des bruits de sabots. Un grand étalon alezan, monté par une jeune femme blonde aux cheveux parsemés de mèches roses, cheminait en direction de la vallée du Faraway. Cette cavalière qui menait sa monture n'était autre que Justine Dahlia, de retour sur les Terres de son passé. Son cheval était le tout aussi connu Last Chance, réputé pour être un véritable crack dans le monde des courses hippiques. La jockette qui le menait doucement se sentit rattrapée par la nostalgie que lui inspirait les lieux dans lesquels elle se trouvait. Elle avait emmené tant de fois son bel alezan ici ! C'est d'ailleurs à Heartland qu'ils s'étaient rencontré. Justine avait été désigné pour être sa soigneuse. Une grande complicité s'était instaurée entre eux, et ils ne s'étaient plus jamais quitté. La grande vallée du Faraway se rapprochait rapidement. A cru sur son grand cheval de course, l'adolescente chevauchait en profitant des premiers rayons du soleil qui éclairaient sa peau claire et jouaient dans sa chevelure blonde et rose. Elle flatta doucement l'encolure de Chance, et le mit doucement au grand trot.

    Soudain, l'étalon secoua vivement la tête et prit souplement le galop. Légerement en équilibre sur son dos, Justine accompagna le mouvement avec souplesse. Elle connaissait mieux que quiconque la raison du départ de Last Chance au galop : la grande prairie du Faraway, qui se rapprochait, et son grand lac qui avait donné son nom à la prairie. C'est ici que s'étaient déroulés leurs premiers entraînements pour la course, et après, ils venaient se baigner dans le lac. Les souvenirs remontaient à la surface, tant dis que le grand alezan fonçait à travers la prairie. Il piqua un sprint, donna quelques coups de cul joyeux, fit brusquement demi tour, refi une pointe. Accompagnant avec souplesse chaque écart, chaque coup de cul, Justine ne put s'empêcher de rire, submergée par les souvenirs de tous les moments joyeux qu'elle avait passé ici. Doucement, Chance repassa au trot, puis au pas. Le sourire de Justine disparut aussi soudainement qu'il était apparu. Pourquoi ? Pourquoi était-elle ici ? Elle s'était montré stupide en revenant. Son passé, ses souvenirs, la submergaient. Tout avait changé, rien n'était plus comme avant ! Et naturellement, la jockette se sentait obligée de comparer l'ancien et le nouveau. Mais que faisait-elle là ? Elle ne serait jamais plus heureuse ici, jamais plus !

    Elle descendit doucement de Last Chance, et le mena vers la rivière du Faraway. Seule. Elle était seule, avec son cheval. Comme au bon vieux temps. Mais mieux ne valait pas y penser... La jeune femme s'assit près de la tête de son étalon, qui broutait avidemment l'herbe poussant près du lac. Ses doigts coururent dans sa longue crinière alezane, tant dis que la nostalgie et la solitude la rattrapaient. Non... Tout comme Lucie Descrochers, sa meilleure amie, elle avait une deuxième personnalité, une sorte de démon enfoui au plus profond d'elle... Qui la hantait. Et qui aujourd'hui, devenait de plus en plus fort, reprenait le dessus chaque seconde sur elle... Chaque moment de répit, chaque moment de solitude devenait une torture comme un bonheur. Elle était obligée de se replonger dans ses souvenirs, de se dire que plus jamais tout ceci ne recommencerait, que plus jamais elle ne serait heureuse... Une première larme coula le long d'une de ses joues, rosie par le froid mordant de la matinée. Puis une deuxième. Chance la poussa doucement des naseaux, en hennissant doucement, comme pour la consoler. Sanglotant de plus belle, Justine se serra contre la puissante encolure de son sublime étalon en murmurant d'une voix douce secouée de sanglots :

    - Je ne te mérite pas, Last Chance. Tu es tellement merveilleux... Je suis tellement sombre ces derniers temps ! Désolée, mon beau... -

    Tout doucement, Last Chance souffla par les naseaux en poussant doucement l'adolescente. Elle le caressa avec tendresse, tout en fixant le lac Faraway avec émotion. Elle sécha doucement ses larmes, malgré que ses épaules furent encore secouées de quelques sanglots. La jeune jockette se serra contre son cheval tout en lui murmurant des paroles douces. Puis, s'allongeant dans l'herbe, elle fixa le ciel, tant dis que sa monture broutait à quelques mètres de là. Elle crut alors entendre des bruits de pas et se redressa vivement. Debout au côté de Last Chance, qui avait dressé la tête, elle fixa les alentours, cherchant d'où pouvait bien provenir ce bruit...

    (Sorry, c'est court...)

_________________

Justine Dahlia
Changement de look, de caractère... Dragueuse de première !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriesdeletalonnoir.forums-actifs.net
Heaven Sanders
.
.
avatar

Nombre de messages : 1763
Age : 24
Localisation : |Devant le frigo à honorer le Yop frambi\'|
Date d'inscription : 16/06/2007

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow': Occasionnellement Admin quand le coeur m'en dit & incontournable Droguée des séries

MessageSujet: Re: Quand La Nostalgie Prend Le Dessus... [Libre]   Sam 7 Mar - 15:12

[au contraire, c'est parfait ^^ Je m'incruste !]

En venant dans la vallée de Faraway, Heaven ne s'était pas attendue à rencontrer quelqu'un, en réalité. En effet, elle pensait plutôt pouvoir profiter d'un instant seul avec son hongre, le magnifique Lord of Heaven ! Celui-ci n'était pas sorti depuis bien longtemps, et elle se doutait qu'il commençait à ne plus pouvoir rester enfermé dans son box. Alors, dans une poussée d'adrénaline soudaine, elle avait sellé et bridé son cheval, et était partit se balader. L'envie de chanter, comme à son habitude, avait été très forte, mais pour une fois, elle s'était tut. Seule avec ses pensées. Elle avait lancé son cheval au trot, après avoir fait beaucoup de pas, et puis, dans un chemin dégagé, n'avait pas pu résister à l'appel de la liberté.

"Galoooooop !"

Le cheval, trop heureux de pouvoir enfin vraiment se dégourdir les jambes, était partit sitôt les coups de talons donnés. Heaven s'était calée dans sa selle, en arrière, et avait fermé les yeux. Elle était là, sur son cheval préféré - et unique ! - et elle était seule, enfin. Défiant la brise qui lui fouettait le visage, défiant le monde entier. C'était sûrement la prmeière fois qu'elle ressentait une sensation pareille, depuis son départ de new-York. Mais, quand finalement elle s'était arrêtée, et après une dizaine de mètres, elle avait été surprise de tomber sur une inconnue. Assez belle, blonde, à côté d'un cheval alezan, lui-même près d'une rivière (elle-même se jetant dans un lac). Une Inconnue. Heaven hésita, pensa faire demi-tour - les rencontres n'étaient jamais son truc - mais sûrement que la jeune femme l'avait déjà vu, et allait la reconnaître. ou bien la prendrait-elle pour ses soeurs, Anna ou Taylor ? C'était un jeu amusant auquel elle se prenait volontiers, jusqu'à ce qu'elle rétablisse la vérité. Elle mit pied à terre, s'empara des rênes, et s'approcha. Elle conduisit son cheval jusqu'à la rivière, pour qu'il puisse se désaltérer. Sans un mot.


[Moi aussi c'est court, mais faut que je file manger =S J'éditerais peut-être plus tard !]

_________________
Ne pleurez pas votre passé car il s'est enfui à jamais,
et ne craignez pas votre avenir car il n'existe pas encore,
vivez dans le présent
et tâchez de le rendre si beau
que vous vous en souviendrez toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mamzell-maybelline.skyrock.com/
 
Quand La Nostalgie Prend Le Dessus... [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand une blonde prend l'escalator...
» Quand une Panerai prend l'eau ...
» au secour
» Nostalgie, quand tu nous tiens...
» Prendre du poids quand on n' a pas faim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heartland :: x [Strolls' Roads] :: xx [the Faraway's Valley]-
Sauter vers: