Heartland

Là où l'amour des chevaux guérit toutes les blessures...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  AffiliatesAffiliates  

Partagez | 
 

 • Pas à pas ... [Anna & Sum', libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Anna Sanders

avatar

Nombre de messages : 2479
Age : 25
Date d'inscription : 23/07/2007

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow':

MessageSujet: • Pas à pas ... [Anna & Sum', libre]   Dim 8 Mar - 21:25

[Dimanche 8 mars - 9h]


Anna Sanders, 24 ans, richissime propriétaire d'Heartland avançait d'un pas feutré à travers la cour pavée d'Heartland. Beauté timide habillée d'un jean et d'un tee-shirt des plus simples. Cheveux dorés, souples et soyeux noués en une tresse qui lui descendait jusqu'à la moitié du dos. Quelques mèches "rebelles" lui habillant le front d'une façon irrésistiblement craquante. Oui, Anna Sanders avançait, sourcils froncés, ses doigts refermés sur un licol en cuir destiné au cheval dont elle avait la garde : Summertime. Sum'. Bel étalon appaloosa claustrophobe, le fier cheval était actuellement dans son paddock. Après y être resté longtemps, il avait enfin cessé d'y galoper. En effet, la profonde entaille qu'il avait reçu lors d'un accident de van le faisait encore souffrir. Mais visiblement pas assez pour l'empêcher de gambader gaiement.
Sur ordres du vétérinaire, Anna devait le rentrer tous les soirs dans un box.
Cependant l'étalon ne se laissait pas enfermer. Il paniquait, ruant de coups les pauvres parois du box heureusement prévues pour ce genre de crises.

Anna, pendant sa courte nuit agitée avait pris le temps de réfléchir quant au meilleur moyen de désensibiliser le cheval des endroits clos. Elle avait récemment lu un ouvrage d'une très bonne éthologue qui donnait une méthode pour transformer, aux yeux du cheval, une zone d'inconfort en zone confortable. En effet, elle comptait sur la théorie affirmant que le fait d'effectuer plusieurs actions agréables auprès des boxs changerait un tant soit peu la vision qu'avait le cheval de ces espaces clos et confinés. Bien sur, cela ne règlerait pas le problème, mais au moins, approcher les boxs se ferait sans heurts et sans stress.

Elle avait pour projet de panser le cheval dans cette cour, de le faire manger sa ration à proximité de son bloc, de l'y faire brouter, de l'y faire prendre rafraichissement et autres ... Un bon massage ne lui ferait pas de mal non plus ... Bref, toute actions apaisantes seraient la bienvenue dans cette zone, pourvu que le cheval cesse de s'y sentir mal à l'aise.
Elle comptait essayer cette méthode seule, en premier lieu, puis devant ses élèves, afin de leur montrer une pratique si jamais ils avaient le même type de cas un jour. Bien sur, elle aurait préféré pouvoir travailler le cheval, et ainsi faire de la cour Pavée un lieu de repos après l'effort, mais il était blessé et en convalescence.

Après être allée chercher le cheval au paddock, où il manifesta son mécontentement de sortir de son refuge en secouant la tête, elle l'amena dans la Cour Pavée. Par bonheur, il ne tirait pas au renard, elle put donc l'attacher sans soucis et se concentrer entièrement au pansage qu'elle s'apprêtait à commencer. Ce matin-là, le soleil se cachait timidement derrière quelques nuages blancs. Baignant de quelques rayons les prés à l'herbe grasse. Nous n'étions qu'en mars, et pourtant, le printemps se faisait déjà sentir. Une petite brise agitait la crinière du bel étalon. Anna ferma les yeux, prit sa respiration et empoigna l'étrille. Le vent léger lui servirait aujourd'hui : il chasserait la poussière résultant du pansage. En effet, la robe de l'étalon, n'ayant pas été débarrassée de sa boue depuis un bon mois, disparaissait sous une couche de poussière, faussant la couleur des crins du cheval, promettant à Anna beaucoup de travail.

Le cheval, lui, était bien évidement nerveux. Et ce, malgré les exclamations apaisantes de sa soigneuse. Il fouettait nerveusement l'air de sa queue, roulait des yeux affolés vers le bloc de bâtiments. Il se dandinait sur ses antérieurs et il lui arrivait de sursauter sans raisons apparentes. La désensibilisation serait plus difficile qu'Anna ne l'avait prévu. Pourtant, lorsqu'elle eut finit de passer l'étrille et qu'elle entreprit de le bouchonner, il lui sembla que, déjà, les muscles semblaient un peu moins tendus. Elle prit la brosse douce, et lui brossa doucement la tête. Pendant un instant, la caresse de la brosse sur sa tête eut raison de sa phobie, mais dès qu'Anna passa la brosse douce sur le reste du corps, il redevint anxieux. Il rechigna à lui donner les pieds, Anna mit ça sur la compte de sa peur. En effet, le fait de le priver de l'utilisation d'un de ses membres signifiait pour lui l'impossibilité de fuir, et, cas échéant, la mort.
Elle mit ensuite son gant à massage et entreprit de masser le cheval sur le dos, partie extrêmement sensible au stress. Si elle parvenait à le détendre à cet endroit, le reste ne serait que formalité. Elle fit donc des cercles, au début petits et rapides, avec sa main droite. Elle aimait faire des massages, plus encore quand elle sentait directement la peau sur ses doigts, mais au bout d'un moment, les frottements la brulait et la déconcentrait. Alors, quant elle savait que le massage durerait, elle mettait son gant. Il était en plastique, avec des petites pointes pour accentuer l'effet du massage.
Moins la région qu'elle massait lui semblait tendue, plus elle ralentissait et agrandissait ses cercles. Et une fois qu'elle lui semblait normale, elle changeait. Le cheval ne tarda pas à s'abandonner aux plaisirs de la détente et pendant quelques minutes cessa de s'inquiéter.

Elle en profita pour lui donner un bonbon à la pomme. Elle utilisait une variante de ce qui est appelé "renforcement positif" en éthologie. Ce processus, applicable à toutes espèces animales, reprend en quelque sorte le grand principe de l'équitation qui est "récompenser beaucoup". Il s'agit en fait de récompenser une bonne réponse de l'animal à un stimulus extérieur en lui apportant un effet agréable (nourriture, caresses, ...). Ici, le cheval acceptait de se détendre; par conséquent, en plus de trouver sa situation plus confortable, Sum' avait le droit à une friandise.
Anna tirait ce genre d'informations du bon nombre de manuel d'éthologie et de travaux sur internet. Elle n'avait jamais trop appliqué l'équitation éthologique auparavant, mais elle avait fait bon nombre de stage où elle avait demandé conseils et avis des plus grands experts, tous étaient formels : elle avait compris comment fonctionnait l'équitation dite "éthologique". Elle se sentait donc apte à l'appliquer.

Anna continua ses massages pendant un quart d'heure encore, le cheval restait détendu. Au bout de ce labs de temps, Anna retira ses mains de l'épaisse fourrure de l'animal. Elle s'écarta et s'aperçut que l'animal restait parfaitement paisible. Elle s'approcha de l'anneau et en détacha la longe. L'étalon, pourtant très nerveux à son arrivée, ne broncha pas. Il suivit Anna jusqu'à son pré où, à l'inverse de d'habitude, il ne s'éloigna pas à fond. Il resta près de la barrière et se mit à brouter. Bien sur, Anna se doutait que le lendemain tout serait à recommencer mais elle avait gagné un peu aujourd'hui. Oui, aujourd'hui Summertime, étalon appaloosa, allait mieux, beaucoup mieux.

_________________
Simplicité, Force, Emotions ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Sanders

avatar

Nombre de messages : 2479
Age : 25
Date d'inscription : 23/07/2007

xx [Identity Card]
[Identity Card] & [Relationship]:
[Secret ?]:
Phrase persow':

MessageSujet: Re: • Pas à pas ... [Anna & Sum', libre]   Jeu 30 Avr - 21:35

[ Jeudi 30 avril - 6h30 ]

Alors qu'Anna Sanders descendait les escaliers en chêne de la vaste demeure d'Heartland, nouvel habitat des trois "S", à l'autre bout de la propriété, baignant dans les rayons timides d'un soleil matinal, s'échappait le souffle régulier et doux de Summertime. L'étalon appaloosa broutait tranquillement, ne se doutant sans doute pas de la ferme intention de sa soigneuse de l'amener un peu plus des boxs, via la Cour Pavée. Certes, il était habitué aux séances matinales mais jusqu'ici, elles se résumaient à un de petits travaux en main réguliers, pour "instaurer les bases" disait-elle. Cependant, ce matin, Anna était persuadée que le cheval la suivait assez bien, elle voulait retenter de s'en occuper près des boxs. Cet endroit lui faisait horreur, mais peut-être qu'accompagné ... Enfin, peu importait, il fallait tenter pour savoir et Anna comptait bien s'y atteler.

(/à finir]

_________________
Simplicité, Force, Emotions ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
• Pas à pas ... [Anna & Sum', libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» [Table basse] Bonnie and Clyde by Anna THOMAS
» La Tulipe, d'Anna Pavord
» [Série de chaises] Cinderella’s Chair par Anna Ter Haar
» Kit main libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heartland :: x [the Stables] :: xx [Paved Yard]-
Sauter vers: